Que signifie donc allergie alimentaire ?

En règle générale, une allergie alimentaire se manifeste sur la peau par des symptômes comme des démangeaisons, le chien se lèche beaucoup, formation accrue de pellicules et de pustules voire même des sortes d’eczémas se présentant sur les oreilles avec des inflammations, des démangeaisons, etc. Les allergies peuvent aussi provoquer des troubles gastro-intestinaux avec diarrhée chronique, inflammations chroniques du tube digestif et intestinal. En règle générale, il faut distinguer deux sortes d’allergie alimentaire : L’allergie primaire et secondaire.

Allergie primaire
Allergie alimentaire primaire à un aliment particulier (par exemple le blé).
Dans la pratique, cette allergie, dite primaire, est très rare, c’est une disposition que le chien a de naissance. Il est très simple de constater si votre chien a une allergie primaire. Si vous supposez par exemple qu’il s’agit d’une allergie à l’avoine, il vous suffit d’ajouter à des aliments non allergènes, des flocons d’avoine propres et de haute qualité. Si votre chien présente une allergie primaire, une réaction allergique apparaîtra immédiatement ou les jours suivants.

Ce que vous devriez savoir…
L’allergie alimentaire primaire est une réaction d’intolérance apparaissant rapidement par rapport à un composant alimentaire. Elle apparaît très rarement dans la pratique, en général le chien en souffre depuis sa naissance.

Allergie alimentaire secondaire
a) Allergie alimentaire secondaire à une substance provoquée par des composants alimentaires de mauvaise qualité et une matière première de mauvaise qualité (du riz par exemple). Cette forme d’allergie est très répandue et ne peut être exclue que par l’utilisation de matières premières haut de gamme, propres et de très haute qualité.

b) L’allergie alimentaire secondaire, développée par une incompatibilité avec des vitamines synthétiques mais aussi des substances attractives, agents aromatisants, arômes et conservateurs ainsi que des antioxydants.

Dans ce contexte, l’allergie alimentaire secondaire suscite l’intérêt. En effet, le chien ne réagit pas toujours immédiatement après le changement de nourriture.

L’absorption sur le long terme de toxines, qui peuvent être présentes dans les aliments, produisent une hypersensibilisation de l’organisme du chien. Cela signifie que le système immunitaire finit par développer, après un certain temps, une allergie parce qu’il est confronté en permanence à des substances qu’il ne tolère pas. Ceci se manifeste souvent par des problèmes de peau, d’oreilles ou des troubles intestinaux de toute sorte.

Ce que vous devriez savoir…
L’allergie alimentaire secondaire est une réaction d’intolérance qui se manifeste souvent à retardement, soit en raison de la mauvaise qualité d’un ou de plusieurs composants des aliments, soit en raison des additifs contenus dans les aliments comme les vitamines synthétiques, les antioxydants, les substances attractives, arômes et conservateurs, elle peut apparaître chez tous les chiens.
en haut