Informations générales sur la fabrication des aliments pour chien Marengo

Extrusion en douceur au lieu des simples granulés (pressés à froid)

L’essentiel
Grafik: Marengo Futter während der Herstellung
 

Collaboration en partenariat entre l’entreprise Marengo et l’entreprise Peter Kölln

Les aliments secs pour chiens Marengo sont fabriqués depuis le début de notre activité par l’entreprise Peter Kölln KGaA, Elmshorn (voir photo à droite) selon nos propres formules et des spécifications de matières premières imposées strictement. Outre les flocons d’avoine Kölln que connaissent la plupart des consommateurs, l’entreprise Peter Kölln s’est également distinguée ces dernières années dans le secteur du müsli. Elle a aussi repris quelques marques très connues comme Livio, Biskin, Palmin, Pomps semoule enfant. Dans ce contexte, le fait que l’activité de l’entreprise Peter Kölln se concentre au domaine des produits alimentaires et que, par là même, elle n’ait aucun problème avec les exigences de qualité de Marengo constitue un grand avantage pour Marengo. De plus, les certifications existant déjà dans le secteur des produits alimentaires ont un effet positif sur l’achat et le traitement des matières premières destinées aux aliments pour chien Marengo.

La concordance absolue des notions de qualité supérieure des aliments pour chiens Marengo caractérise notre collaboration depuis maintenant 1997 (voir photo à droite). Ceci tient sans nul doute au fait que l’entreprise Peter Kölln est une entreprise familiale traditionnelle et qu’elle exige des critères de qualité les plus élevés pour ses propres produits. C’est la raison pour laquelle notre collaboration nous amène à travailler constamment au maintien et même à l’optimation de la qualité des matières premières. En 2008, nous avons réussi ensemble à augmenter la teneur en vitamines naturelles (en l’occurrence de la vitamine A et E) et en oligo-éléments de manière tout à fait naturelle en optimisant les matières premières viande, poisson et huile de germes de maïs. Nous en sommes particulièrement fiers étant donné que nous renonçons par conviction, comme nous l’avons toujours fait, à enrichir les aliments par des vitamines et oligo-éléments synthétiques.

À l’occasion du relancement 2010, l’entreprise Peter Köll nous a soutenus de façon cohérente et partenariale dans nos souhaits d’optimiser les formules de Marengo, ce qui n’était pourtant pas facile à réaliser. Nous souhaitons ici les en remercier vivement de nouveau.

 

Perte de vitamines par l’extrusion ?

La fin du mythe « pressage à froid »

On nous pose souvent la question de savoir pourquoi les aliments pour chien Marengo ne sont pas « pressés à froid » ou « cuits au four ». C’est pourquoi il nous semble important de clarifier tout d’abord la notion de « pressage à froid » dans la fabrication des aliments pour chien. Malheureusement, les clients reportent souvent et de manière erronée, l’image positive de la notion de pressage à froid, issu du secteur des huiles végétales, au secteur des aliments pour chien ; ce que certains fabricants d’aliments en granulés se font un plaisir de renforcer bien sûr. Malheureusement, des bruits circulent que l’extrusion provoque une forte baisse de la teneur en substances nutritives et surtout en vitamines des ingrédients. Ceci ne correspond pas à la vérité si l’on utilise un procédé de fabrication tout en restant responsable. Au contraire, le secteur alimentaire se sert de préférence de l’extrusion, un procédé très doux, de coût élevé et extrêmement moderne, justement pour conserver les substances nutritives et les arômes des ingrédients.

Par principe, l’extrusion est un procédé de fabrication très doux, au cours duquel les ingrédients ne peuvent être soumis que quelques secondes à des températures allant en règle générale, de 120 à 180° C. Pour les aliments pour chien Marengo, nous avons opté pour la température d’environ 120° C nécessaire à la stérilisation, à laquelle les aliments sont soumis dans l’extrudeuse pendant environ 30 à 50 secondes seulement. Lors du séchage à l’air chaud qui suit, on obtient une température de 100 à 110° C pendant une durée d’environ 10 minutes. Certains fabricants décident de choisir des températures plus élevées dans les extrudeuses pour se débarrasser des germes. La qualité supérieure des ingrédients Marengo nous permet de travailler avec des températures « plus basses » et donc plus douces utilisées couramment dans le secteur des produits alimentaires.

On oublie malheureusement souvent que par l’extrusion les parts végétales comprises dans les aliments sont décomposées de manière douce pour les intestins du chien, ce qui fait que la plupart des vitamines sont même davantage disponibles pour le chien. Ce genre de procédé de fabrication et de séchage évite la perte de substances nutritives, on obtient au contraire une augmentation des substances nutritives assimilables. Il est prouvé que la perte de vitamines provoquée par le procédé de fabrication des aliments pour chiens Marengo est inférieure à 5 %. Il n’est pas possible d’obtenir une aussi forte teneur en vitamines lorsque les rations sont préparées à la maison.
Il convient en outre de tenir toujours compte de la différence considérable qui existe entre les vitamines naturelles et synthétiques, en particulier pour ce qui est de la stabilité des vitamines.
N’oubliez pas que les valeurs d’analyses publiées par Marengo sont le résultat de contrôles effectués sur les produits finis et non un problème d’arithmétique.

Si l’on cuisait les aliments « au four » les aliments seraient exposés bien plus longtemps à de fortes températures pour pouvoir garantir l’absence de germes fixée dans le règlement en vigueur sur les aliments. De plus, on devrait éventuellement augmenter la température de cuisson, ce qui, outre le « temps de cuisson » plus long, risquerait également d’augmenter fortement le risque de perte de vitamines . C’est la raison pour laquelle nous avons renoncé à ce genre de fabrication.

La « décomposition » douce des parts végétales n’existe absolument pas dans le « pressage à froid », ou plutôt dans ce que l’on devrait appeler de façon correcte « granulation » , elle n’est donc pas envisageable pour nous. Étant donné que la granulation constitue en fait une manière de comprimer, générant lors du processus technique une température d’environ 60°C, les aliments obtenus de cette manière sont par principe moins digestibles que les formes extrudées, e qui peut causer des problèmes aux chiens fragiles. Ceci explique que les aliments obtenus par granulation sont employés surtout dans le secteur des animaux de la ferme et pour les HERBIVORES, dont le tube digestif est spécialisé, par nature, dans la décomposition des composants végétaux.

Nous avons donc opté pour le procédé de fabrication par extrusion afin de pouvoir utiliser sans restriction l’ensemble des composants que nous estimons favorables et exploiter à fond leur richesse au service de l’alimentation du chien.
Il convient ici de rappeler que l’investissement nécessaire à une extrudeuse se monte au minimum à un million d’euros, ce qui signifie que l’utilisation des capacités doit être suffisante si l’on veut que son achat soit rentable. La granulation ou la « cuisson au four » sont, du point de vue financier, de loin, les alternatives les moins coûteuses, mais, elles ne sont pas justement à notre avis optimales pour le chien. Nous ménageons avec une attention particulière les ressources de substances nutritives naturelles contenues dans les ingrédients justement du fait que les aliments pour chien Marengo ne contiennent pas de vitamines et oligo-éléments synthétiques.

 

Fabrication des aliments pour chien Marengo

L’entreprise Peter Kölln, KGaA, Elmshorn est le fabricant des aliments selon la formule de Marengo. Elle se concentre particulièrement dans le secteur des produits alimentaires et produit les aliments pour chien Marengo dans l’ « Atelier 3 Aliments pour animaux de compagnie ». Pour « l’extrusion », le procédé de fabrication des aliments secs que nous avons choisi, tous les composants doivent être présents sous forme sèche et moulue. La formule tout comme ce que l’on appelle les « spécifications » sont prescrites par Marengo. Les spécifications sont des dispositions exactes concernant l’achat, les caractéristiques de qualité obligatoires des matières premières faisant qu’elles peuvent être utilisées.

Les étapes de la fabrication

Les matières premières sont réparties dans différents compartiments de silos. Les céréales et les légumes y sont entreposés sous forme sèche mais non moulue. Tous les autres composants tels que la viande, le poisson, la poudre de lait, les herbes sont livrés sous forme moulue. Le séchage de la viande par exemple demande une unité de séchage spéciale, le séchage en lui-même devant être prévu dans un laps de temps donné après l’abattage à des fins d’hygiène. C’est pourquoi, la règle veut qu’en principe une entreprise extérieure spécialisée se charge de cette phase de traitement et que l’on achète ensuite la base de viande sèche et moulue.
On attache une grande importance à la traçabilité de chaque fourniture de lot dans les compartiments de silos correspondants, ce qui est rendu possible par un système de gestion des lots à code barre opérant dès le stockage des matières premières. Bien que fort heureusement de nombreux propriétaires de chiens soient très critiques vis-à-vis de la base de viande contenue dans les aliments pour chien, on sous-estime souvent les risques inhérents aux céréales et légumes contaminés ou encore on les considère comme d’importance secondaire pour ce qui est de l’alimentation canine. Marengo a ici les plus grandes exigences.
Dans le cadre du processus de production proprement dit, une unité de pesage automatique pèse d’abord chaque composant au gramme près, conformément aux prescriptions indiquées dans chaque formule et les composants sont transportés vers le mélangeur. Les composants qui ne sont pas encore moulus à ce moment sont moulus après le pesage.
La mouture « just in time » permet d’obtenir la plus grande fraîcheur possible des céréales. Ceci a une grande importance par exemple pour un composant comme l’avoine qui contient beaucoup d’acides gras essentiels et des protéines végétales de haute qualité. Le fait de moudre les composants le plus tard possible permet de conserver davantage de substances nutritives essentielles. En outre, le risque de rancissement des acides gras essentiels est sensiblement plus important lorsque les composants sont moulus. C’est pourquoi les céréales sont entreposées en tant que graines pour être fraîchement moulues directement pour les phases de production voulues.

Mouture de la céréale à l’aide d’un moulin à marteau.

Broyage des composants à la dimension d’une particule.

Tamisage par tamis à vibrations après la mouture.

Lorsque tous les composants sont moulus, pesés et soumis encore une fois à un contrôle de qualité par détecteur de métaux, ils sont mélangés dans un mélangeur à socs de charrue avant d’arriver enfin dans l’extrudeuse.
Pour la fabrication des aliments pour chien Marengo, on utilise de ce que l’on appelle une extrudeuse mono-rotor.

Principe de fonctionnement d’une extrudeuse mono-rotor

mono-rotor

Le mélange de composants moulus arrive dosé par l’intermédiaire de ce que l’on appelle le « dosage de solides » à l’intérieur d’une extrudeuse, dans laquelle attendent un bain-marie ainsi que tous les composants liquides de l’aliment (chez Marengo il s’agit seulement de l’huile de germes de maïs) pour être traités.
Lorsque l’extrusion est terminée, la masse d’aliments encore humide est pressée par une filière d’extrusion qui donne au produit fini la forme souhaitée.

L'extrusion en elle-même consiste à préchauffer des composants d’aliments dans un bain-marie et à les porter par pression à une température d’environ 120° pendant 30 à 50 secondes. Le relâchement subit de la pression déclenche l’expansion des aliments qui sont décomposés pour le tube digestif du chien.
Les températures ne doivent pas dépasser les 120° C.
Une grande partie de l’eau contenue est utilisée au cours de l’expansion lorsque l’énergie est libérée. Malgré cela, la masse d’aliments est encore humide après l’extrusion, elle sera pressée dans cet état dans la filière d’extrusion qui lui donnera sa forme.
Des composants de qualité supérieure, une extrusion en douceur et l’emploi d’une huile de germes de maïs de qualité garantissent une conservation ne nécessitant aucun conservateur ou antioxydant. Il est ainsi possible de renoncer systématiquement aux vitamines E, C ou à la ß-carotine, appelés souvent de manière trompeuse « antioxydants naturels ».
Une particularité Marengo qui a fait ses preuves !
Les produits d’extrusion sont ensuite séchés en douceur dans ce que l’on appelle le sécheur à carrousel.
Lors de ce séchage à l’air chaud, on obtient une température de 100 à 110° C pendant une durée d’environ 10 minutes.
Les produits extrudés Marengo présentent dans le produit fini un reste d’humidité d’environ 7 à 8 %, ce qui a aussi un effet positif sur la durée de conservation naturelle.
Après le séchage, les aliments en forme d’anneaux passent par un tamis pour le tamisage de particules fines. Cela a pour but de n’amener dans la mesure du possible que les anneaux complets vers la machine d’emballage. Ensuite intervient ce que l’on appelle tambour d’enrobage. Les anneaux sont enrobés de graisse en douceur. Ceci permet de donner une meilleure stabilité aux anneaux et d’augmenter leur durée de conservation du fait de leur léger « revêtement de graisse » Ils en deviennent encore plus savoureux, ce qu’apprécie fort le chien.

Autres contrôles de qualité au cours du processus de fabrication

Reste d’humidité Prélèvement d’échantillons Détecteur de métaux
Schnellfeuchtigkeitsbestimmung Werk 3

Détermination du reste d’humidité directement après l’extrusion

Laborprobe Werk 3

Prélèvement d’échantillons pour d’autres examens de laboratoire

Metallcheck Werk 3

Nouveau contrôle de métaux avant l'emballage automatique

Lorsque les anneaux sont prêts à l’emballage, ils sont ensachés dans les sacs Marengo par une machine automatique. À droite le remplissage dans des sacs valve de 15 kg. Bien que presque tous les fabricants aient opté ces derniers temps pour les sacs en plastique, nous continuons d’employer des sacs en papier pour nos aliments laissés à l’état naturel afin de pouvoir offrir tous les avantages d’arômes en résultant.
Bien entendu, chez Marengo et comme le veut la loi, chaque sac porte un numéro de lot, une date limite de consommation ainsi que toutes les autres informations nécessaires ou importantes. Cela permet d’obtenir pour chaque sac d’aliments pour chien Marengo une traçabilité détaillée et d’offrir un maximum de sécurité pour le chien et son propriétaire.

Les informations ainsi que les photos les accompagnant ont été mises aimablement à notre disposition par l’entreprise Peter Kölln. Nous remercions ici particulièrement Monsieur Dirk Kahlke, chef de service génie technologique de l’entreprise Peter Kölln, dont les notes concernant les «Études des procédés de fabrication des aliments pour chien Marengo » nous ont servi de base dans ce document.

Copyright by Marengo - EnRa GmbH&Co.KG
Mise à jour Février 2011

en haut